Schéma et câblage d’un tableau électrique : Comment le réaliser

Tableau électrique ou encore tableau de protection est un élément crucial et fonctionnel dans chaque installation électrique. Il est composé d’une ou de plusieurs rangées regroupant tous les dispositifs de protection et les systèmes de raccordement.

Le tableau de répartition se fixe directement sur la paroi comme il peut être installé sur des systèmes de goulottes.

Le tableau de protection reçoit des modules dont le nombre dépend de la largeur et le nombre de rangées, il peut recevoir, en effet, deux, quatre, six, neuf modules ou plus.

Les différents appareillages (disjoncteurs différentiels et divisionnaires,etc.) se clipsent sur un rail métallique et la partie en platine est dotée de borniers qui servent à raccorder les conducteurs de la phase, de la neutre et de terre.

comment schema cablage tableau electrique

Tableaux électriques les plus vendus en 2021 :

Comment choisir son tableau électrique ?

Lors du choix du tableau de répartition, il faut tout d’abord connaître ses besoins. Pour cela il suffit de déterminer le nombre d’appareils nécessaire selon le nombre de circuit, définir ensuite le nombre de modules tout en considérant des futures extensions.

Dispositifs de protection :

Bien choisir ses dispositifs de protection assure la sécurité de l’installation électrique et des individus contre les risques lié à l’électricité :

  • Les fuites de courant
  • l’électrocution
  • Les court-circuit
  • Les surcharges électriques
  • Les surintensités

Les dispositifs différentiels haute sensibilité (DDRHS)

Qu’est un dispositif différentiel ?

La majorité des des disjoncteurs de branchement sont équipés d’un dispositif différentiel. Ce dernier mesure l’intensité passant par un circuit, en cas de défaut notamment de fuite le disjoncteur qui détecte le déséquilibre des champs magnétiques coupe lui-même le circuit.

Les DDRHS sont fixé en tête de tous les circuits, la norme oblige les priorités de protéger chaque installation de dispositifs différentiels de 30 mA (DDRHS 30 mA).

Il y en a plusieurs types de DDRHS :

  • DDRHS 30 mA type AC : Les plus utilisés dans les installations domestiques
  • DDRHS 30 mA type A : Destinés pour la protection des équipements qui produisent des courants à composante continue à savoir les plaques de cuisson et les laves-linges.
  • DDRHS 30 mA type Hpi : exigés pour les circuit liés aux dispositifs qui ne doivent être coupés, on cite par exemple les congélateurs ou les systèmes alarme.

Les interrupteurs différentiels :

Un interrupteur différentiel 30mA est installé entre le disjoncteur de branchement et les dispositifs de protection, cet élément a pour rôle de détecter les fuites de courant.

Raccordement d’un interrupteur différentiel :

le raccordement de l’interrupteur différentiel varie selon le modèle du dispositifs, pour les modèles basiques l’arrivée électrique se fait par le haut, d’autre modèles sont raccordés par le bas. Mais dans tous les cas il faut respecter le sens de raccordement des conducteurs et des peignes ( neutre à gauche, phase à droite )

En cas ou vous envisagez raccorder plusieurs interrupteurs, vous pouvez soit alimenter chaque appareil avec deux conducteurs, soit utiliser des peignes verticaux permettant de fixer plusieurs interrupteurs différentiels.

Les disjoncteurs différentiels :

Un disjoncteur différentiel sert à protéger le circuit des surcharges, les courts-circuits, et les fuites de courant. Les disjoncteur haute sensibilité possède un seuil de déclenchement de 30mA.

Raccordement d’un disjoncteur différentiel :

Le disjoncteur différentiel se fixe entre le disjoncteur de branchement et le circuit à protéger. Chaque circuit est relié directement avec son disjoncteur qui assure lui-même la protection du circuit nécessairement contre les court-circuits et les surintensités.

Les disjoncteurs différentiels sont disponibles sous plusieurs intensités de 2 à 40 A que ce Soit de type A ou de type AC.

Choisissez l’intensité qui vous convient selon vos besoins (type de circuit à protéger).

Les disjoncteurs divisionnaires :

Installé sur le tableau de répartition plus précisément sous l’interrupteur différentiel du groupe, le disjoncteur différentiel sert à protéger les circuit contre les surcharges et les court-circuits. Les disjoncteur divisionnaires sont disponibles en plusieurs modèles selon le besoin (la section des conducteurs et la nature du circuit à protéger).

La protection se fait grâce à un dispositif électromagnétique qui assure la rupture automatique et instantanée du circuit en défaut.

Lea
Diplômée d'un master d'architecture et de l'amélioration de l'habitat, j'accompagne les services d'aménagement urbain pour imaginer l'habitat du futur et réduire les consommations énergétiques.

Articles Similaires

Qui contacter pour la rénovation électrique d’une maison ancienne ?

Lorsqu'on veut rénover un réseau électrique dans une maison ancienne, on...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez Aussi...

Quel prix pour créer une extension de salle de bains ?

Si tous les membres de votre famille en ont...

Est-ce possible de trouver une assurance habitation pas chère en ligne ?

Votre maison est beaucoup plus qu’une simple construction, c’est...

Comment Faire Circuler L’Air Chaud dans votre Maison pour Plus de Confort ?

Oui… vous pourriez enfiler six couches de vêtements et...

Restons en contact !

Suivez-nous sur Pinterest