Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ?

Les aides à la rénovation énergétique disponibles en 2022 sont nombreuses. On distingue parmi elles des primes à l’investissement, des prêts avantageux, des aides locales ou encore une TVA à taux réduit pour la réalisation des travaux. On vous présente ici chacune d’entre elles afin de vous donner un aperçu de leurs spécificités.

Des primes à l’investissement pour réduire le montant des travaux de rénovation énergétique

Le dispositif MaPrimeRénov’

Lancée en 2020 parl’Anah (Agence nationale de l’habitat), MaPrimeRénov’ est l’aide à la rénovation énergétique la plus mise en avant à l’heure actuelle. Elle est accessible à tous les propriétaires d’un logement construit il y a plus de 15 ans. Son montant peut être plus ou moins élevé selon le revenu fiscal de référence du foyer ainsi que le nombre d’occupants. Pour les ménages aux revenus modestes ou très modestes, un dispositif spécifique appelé MaPrimeRénov’ Sérénité est également proposé. Les travaux concernés sont l’isolation, le remplacement des équipements de chauffage énergivores ou encore l’installation d’un système de ventilation performant.

La prime énergie

Mise à disposition par les fournisseurs d’électricité et gaz dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), la prime énergie est une autre aide à la rénovation énergétique intéressante. Les conditions d’éligibilité sont globalement similaires à MaPrimeRénov’, prenant notamment en compte la date de construction du logement et les ressources financières du foyer. N’hésitez pas à utiliser un comparateur électricité pour choisir le fournisseur avec les meilleures offres ! La prime énergie est cumulable avec le dispositif MaPrimeRénov’, permettant ainsi de réaliser des travaux de rénovation énergétique pour un budget très réduit.

montant aides renovation energetique

Les prêts bancaires pour financer un projet de rénovation énergétique

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Pour réaliser des travaux de rénovation énergétique qui nécessitent un gros investissement financier, il est possible de demander un éco-prêt à taux zéro. Ce dernier est très avantageux puisque comme son nom l’indique, il permet d’emprunter de l’argent sans avoir à payer d’intérêts lors du remboursement. De plus, l’éco-PTZ a récemment été amélioré pour offrir davantage de possibilités aux bénéficiaires. Le montant maximum d’emprunt est passé de 30 000€ à 50 000€, tandis que la durée maximale de remboursement est passée de 15 ans à 20 ans.

Le prêt avance rénovation

Il s’agit ici d’un nouveau prêt mis proposé par certaines banques à partir de 2022. Le prêt avance rénovation permet d’aider les ménages modestes à régler le reste à charge des travaux de rénovation énergétique après déduction des aides financières. Dans un premier temps, le bénéficiaire ne doit payer que les intérêts. Le montant emprunté est par la suite remboursé lors de la vente ou de la transmission du bien. Cela peut donc être une très bonne option pour couvrir à 100% le montant des travaux en limitant l’impact financier.

Les autres aides à la rénovation énergétique notables

Les aides proposées par les collectivités locales

Certaines aides à la rénovation énergétique ne sont disponibles que dans des régions ou collectivités spécifiques. On peut par exemple citer la réduction d’impôt Denormandie, proposée pour l’achat d’un logement dans l’une des 222 villes bénéficiaires du programme Action cœur de ville. Par ailleurs, d’autres collectivités offrent une exonération de la taxe foncière pour les ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. D’autres encore proposent des primes ou des prêts bancaires. Pensez donc à vous renseigner auprès de votre mairie !

Le taux de TVA à 5,5%

L’achat de matériaux et de services liés à des travaux de rénovation énergétique permettent de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% au lieu de 10%. Cela concerne l’ensemble des travaux éligibles à MaPrimeRénov’ et autres aides présentées plus haut. L’avantage est que tout le monde peut en profiter : propriétaires, locataires ou encore sociétés civiles immobilières. La principale condition est que le logement soit construit il y a plus de deux ans. Il peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire.

Le chèque énergie

Beaucoup connaissent l’utilité du chèque énergie pour le règlement des factures d’énergie au sein des foyers modestes. Cela dit, peu savent qu’il peut également être utilisé pour des travaux de rénovation énergétique. Bien que son montant soit assez limité (entre 48 € à 277 € par an), il peut s’agir d’un bonus non négligeable. D’autant plus qu’il ne nécessite aucune démarche pour en bénéficier. Le chèque énergie est automatiquement envoyé tous les ans aux personnes éligibles selon leur consommation énergétique et leur revenu fiscal de référence.

Lea
Diplômée d'un master d'architecture et de l'amélioration de l'habitat, j'accompagne les services d'aménagement urbain pour imaginer l'habitat du futur et réduire les consommations énergétiques.

Articles Similaires

Quels sont les avantages des portes de garage vitrées ?

De plus en plus de domiciles optent pour le choix d'une...

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Découvrez Aussi...

8 Astuces pour faire des économies d’énergie à la maison

Vous avez besoin d'aide pour économiser de l'argent, réduire...

Comment Nettoyer ses Toilettes ? [TOP Meilleures Astuces]

C'EST L'HEURE DE NETTOYER LES TOILETTES ! Peu importe à...

Comment coller un puzzle ? (Pour en faire une œuvre d’art)

Lorsque vous avez réussi l’exercice mental de rassembler les...

Restons en contact !

Suivez-nous sur Pinterest